La diversification alimentaire de votre enfant : guide de 6 à 12 mois ✅🧸

Les besoins nutritionnels des nourrissons 🤱

Au cours de sa première année, votre bébé triple en moyenne son poids de naissance, nécessitant des besoins nutritionnels spécifiques et évolutifs. Le lait reste l'aliment principal durant cette période.

Le lait : aliment exclusif jusqu'à 6 mois 🧸

Pendant les six premiers mois, le lait maternel ou un lait infantile 1er âge est l'unique source de nutrition pour votre bébé. Ces laits apportent tous les nutriments essentiels : glucides, lipides, protéines, vitamines, oligo-éléments, et fibres. Pour plus d'informations, consultez notre article sur l'importance de ne pas donner de lait de vache à votre nourrisson.

Commencer la diversification alimentaire 🥕

Santé Publique France recommande de débuter la diversification alimentaire dès 6 mois. Même avec l'introduction de nouveaux aliments, le lait reste indispensable, avec un minimum de 500 mL par jour jusqu'à un an.

Les nouveaux besoins après 6 mois 👣

À partir de 6 mois, le lait maternel ou infantile ne suffit plus à couvrir les besoins nutritionnels. Il est alors temps de commencer à introduire d'autres aliments. Voici pourquoi :

  • Capacité de mastication et de déglutition : Bébé commence à mastiquer et avaler plus efficacement.
  • Meilleure digestion : Son système digestif est plus mature, bien que certains aliments soient plus adaptés que d'autres.
  • Réduction des risques d'allergies : Commencer trop tôt pouvait augmenter le risque d'allergies, particulièrement chez les enfants prédisposés.

Introduire de nouveaux aliments 🥄

L'introduction doit se faire progressivement, un aliment à la fois pour permettre à bébé de s'habituer aux goûts, textures, et à la digestion. Voici quelques étapes clés :

  1. Viandes, poissons et œufs : Riches en fer et protéines, ils sont essentiels dès 6 mois. Commencez avec 10g par jour, soit deux cuillères à café de viande ou poisson mixés, ou un quart d'œuf dur.
  2. Légumes et fruits : Préférez les légumes cuits à l'eau ou à la vapeur et mixés comme les épinards, haricots verts, carottes, poireaux, et courgettes sans pépins. Les fruits peuvent être introduits sous forme de compotes.
  3. Féculents : Les pommes de terre, pâtes, pain, biscuits, et semoule de blé peuvent être introduits progressivement à partir de 7 mois.
  4. Boissons : Seule l'eau faiblement minéralisée est recommandée. Évitez les tisanes, sirops, sodas, et jus de fruits.

Créer un nouveau rythme alimentaire 😉

La diversification est une étape progressive. Respectez les préférences de votre bébé et ne le forcez pas. Si un aliment est refusé, réessayez plus tard. Maintenez la bonne humeur lors des repas et n'hésitez pas à jouer avec votre enfant pour rendre ce moment agréable.

Supprimer progressivement les repas lactés 🍼

À mesure que votre enfant s'habitue aux nouveaux aliments, vous pouvez réduire progressivement les tétées ou biberons. L'objectif est qu'à 8 mois, votre bébé prenne deux repas diversifiés et deux repas lactés par jour, passant ainsi de six à quatre repas quotidiens.

Conseils pratiques ✅

  • Aucune addition de sel ou de sucre : Ne salez ni ne sucrez les préparations pour éviter de mauvaises habitudes alimentaires.
  • Ajouter des matières grasses : Une cuillère à café d'huile végétale (olive, colza) ou une noisette de beurre par repas est bénéfique.

En cas de doute, consultez votre médecin ou référez-vous au tableau de l'Assurance maladie sur l'alimentation des enfants jusqu'à 3 ans.

← Article précédent Article suivant →

Articles

RSS